Publié le 07/11/2009, par Hexaconso

•JB Martin : les salariés ont fini par capituler

JB Martin était la dernière usine de production de chaussures à Fougères (Ille-et-Vilaine), qui fut un haut-lieu de cette industrie. Dans les années 70, elle y employait encore jusqu’à 1 200 personnes !

Certes, il ne restait déjà plus qu’environ 20% de la fabrication qui était réalisée en France, mais maintenant, il n’en reste plus rien. Tout est délocalisé (en Europe de l’Est, Brésil et Asie). JB Martin licencie donc ainsi 70 personnes de plus, dont l’intégralité des 59 salariés de la production, sur un total de 136. Espérant obtenir des indemnisations décentes, les salariés avaient séquestré durant quelques heures cinq cadres, dont le PDG, de cette honorable maison fin octobre.

Peine perdue. Ils ont fini par capituler, et accepter les indemnités extra-légales  qui leur sont royalement accordés à titre d’indemnisation (20 000 euros au maximum, et encore, pour les plus anciens), dans une région déjà largement sinistrée sur le plan industriel, et où retrouver un emploi risque de s’avérer plus que délicat.

Encore un savoir-faire et des emplois qui s’envolent…



ViadeoShare
Non aux licenciements !
(0)

Afin d'éviter les spams veuillez effectuer l'addition suivante : 5 + 9




Votre commentaire n'apparaîtra qu'après validation du webmaster.

Réalisation : Agence Multimedia Otidea